Pourquoi une école d’informatique qui se préoccupe de l’usage des technologies ?

L’informatique est partout et sa part va grandissante

L’Informatique (quelque soit la façon dont on l’appelle  :  IA, digital, numérique …) impacte tous les aspects de nos vies  : notre vie personnelle, nos activités professionnelles , civiques, associatives… Le logiciel  est présent dans pratiquement tous les domaines et son champ d’action va grandissant chaque jour.

L’informatique n’est pas neutre

Si l’impact est très visible, par exemple par le remplacement de certains métiers par des automates,  l’informatique apporte autre chose qui est plus imperceptible de prime abord : elle nous change, elle influe sur nos décisions et nos comportements.

Car un algorithme n’est jamais neutre : il vise un objectif. Développer un logiciel nécessite de faire des choix pour atteindre cet objectif. Or ces choix sont rarement explicites. Est-il possible de continuer à consommer cette informatique sans les comprendre ?

Ethique, conscience, discernement : inclure les informaticiens dans les choix

Compte tenu de la puissance influence du logiciel, les informaticiens ne doivent pas rester en dehors de ce à quoi sert la technologie.  Ils ne peuvent plus être des techniciens – centrés sur l’exploit technologique – et ne pas se préoccuper du reste.

Conscience, éthique, discernement ne sont pas de simples cerises sur le gâteau, une petite option supplémentaire mais sont au contraire  fondamentaux.

Apprendre à exercer technologie et discernement ensemble

S’il est nécessaire d’apprendre à fabriquer la technologie ,  il est tout aussi indispensable de former des informaticiens conscients des différents aspects que la technologie impacte.  Il faut  développer un discernement technologique.

L’école se donne  cet objectif en proposant une pédagogie par projet réels – projets dont l’objectif est de développer les outils numériques des solutions d’une économie soutenable. Chaque projet est l’occasion de développer cet discernement technologique.